Les 5 Erreurs à Eviter Pour Réussir Votre Gazon.

Entretien De La Pelouse,les erreur pour semer du gazon, comment semer du gazon, comment semer à la volée, les doses de gazon, preparer la terre pour la pelouseComment reussir l’implantation de sa pelouse ?

La pelouse, c’est l’endroit magique par excellence.

Idéal pour les réunions de famille, propice pour la sieste à l’ombre en périodes de grandes chaleurs.

Mais aussi très appréciée des enfants qui peuvent y gambader en toute sécurité.

Cela dit, cette belle surface de détente et de loisirs doit rester plaisante le plus longtemps possible.

Aussi elle doit  retenir toute votre attention au niveau de sont entretien. Mais surtout, et c’est le plus important,  dès sont implantation, car c’est à ce niveau que détendra la longévité de votre beau gazon.

Alors, si vous entreprenez de semer du gazon ou refaire une pelouse,  il y a quelques règles à respecter. Et surtout des erreurs à éviter.

Si vous ne respecter pas ces quelques impératifs,  la levée de votre gazon risque d’être irrégulière voire même complètement ratée.

Pour éviter de réinvestir dans toute l’opération de préparation de la terre et de semis et de ne pas pouvoir profiter, avec votre famille,  de votre belle pelouse pour les beaux jours prochains, je vous invite à lire ce petit guide jusqu’au bout.

La première Erreur à éviter : Ne pas semer à la bonne période

Cela semble évidant, chaque variété de plante à sa période de semis. On ne sèmerai pas un blé en avril, ni un maïs en novembre. Ne pas semer à la bonne période nuit considérablement à la plante et cela peut se répercuter sur sa vivacité futur.

Pour le gazon c’est la même chose. Avant l’hiver, la meilleure période pour réussir votre semis est le mois de septembre… jusqu’au 15.

Pour la petite histoire, quand j’étais encore agriculteur, le technicien agricole qui suivait l’exploitation conseillait de ne plus semis après le 12 septembre. Il était stricte la dessus.

Ensuite, au début du printemps de fin mars jusqu’au 15 mai… quand votre terrain le permet et dès que la température du sol commence à se réchauffer.

La Deuxième Erreur : Semer sur une terrain humide.

C’est bien évidement la pire des choses à éviter et ça vaut pour tous les types de semis.  Il faut attendre que le sol se ressuie avant de le travailler et de l’ensemencer.

Voici la solution pour savoir si votre terrain est apte à être travailler.

Prenez un peu de terre dans vos mains, si elle se comporte comme de la pâte à modeler c’est qu’elle est trop humide. Vous devez attendre quelle sèche. Pour avoir la bonne consistance elle doit s’effriter entre vos doigts.

La Troisième Erreur : Mal préparer votre terre

C’est le B.A BA de tout semis. Avant toute chose,  votre terre doit avoir été bien travaillée et dans de bonnes conditions. Éventuellement enrichie en amendement à base de potasse et phosphate.

Un chaulage peut aussi etre nécessaire si votre sol est trop acide.  La chaux permet également aux plantes de mieux assimiler les éléments nutritifs de la terre. On appele cela :  le pont calcique.

Avec une terre mal préparée votre semence risque – entre autres –  de germer difficilement, de lever irrégulièrement et d’être envahie rapidement par les mauvaises herbes.

Si vous implantez une pelouse derrière une surface enherbée (pelouse, prairie), il convient de détruire cette couche d’herbe par un fraisage. Si vous labourez après le fraisage, attendre que l’herbe soit bien morte et détruite, (laisser « griller » au soleil ), autrement elle risque de reprendre vie.

Le labour ou éventuellement plusieurs passages de fraisage doit impérativement être réalisés sur un terrain non humide suivi d’un travail d’affinement de la terre.

Pour une petite surface: Après le labour ou fraisage,  rouleau à main suivi du râteau pour terminer par un roulage.

Pour une plus grande surface, travaillée avec un tracteur, utiliser un vibroculteur, une herse simple en passages croisés,  ou encore un ratavator ou herse rotative en avancement lent pour avoir une belle terre fine.

Finir par un roulage.

En résumé: Le semis se fera donc dans une belle terre fine dont la surface est propre, plane et roulée,  sans trous ni bosses et débarrassée de tous corps étrangers ( pierres, racines…etc)

Quatrième erreur. Enterrer les graines trop profondément

Important ! Les graines de gazon ne doivent pas être enterrées profondément, elles doivent être juste en surface.
Dans la nature et sans l’intervention de l’homme,  les graines se reproduisent toutes seules.

Arrivée à maturité elles tombent d’elles mêmes au sol. Le vent les recouvre de feuilles ou de fine poussière, l’eau les incorpore à la terre qui les fait ensuite germer.

Enterrer trop profondément les graines ralentie la germination et peut même la stopper. Essayez donc de reproduire au mieux les actions de la nature.

Dans ma vie d’agriculteur, je semais chaque année de dizaines d’hectares de ray-grass et fétuque ( c’est le mélange pour le gazon). Les  techniciens agricoles préconisaient de semer ces graines dans la poussière.

Aussi, le fait de semer à la volée sur terre roulée, suivi d’un griffage tres fin de la terre pour couvrir,  permet à la graine de rester en surface et de lever plus vite dans de bonnes conditions.

Cinquième erreur. Ne pas réussir votre semis.

Il serait quand même dommage que tout votre travail soit réduit à néant à cause d’un semis raté.

Pour une petite surface de quelques 100 m2 vous serez sans doute dans l’obligation de semée à la volée.

Il y a, là aussi des erreurs à éviter. Mais aussi  des astuces à connaitre pour bien répartir les graines au sol avec le bon dosage, ceci pour être sur de ne pas manquer de semence

Pour réussir à coup sur votre semis à la volée, je vous invite à lire mon article  » Comment semer votre gazon à la Volée »

Après le semis, un léger coup de râteau sans trop appuyer permet de recouvrir la graine juste comme il faut. Une autre astuce pour recouvrir les graines est d’utiliser un balai, ou mieux encore un râteau à gazon et à feuilles.

Vous balayez la terre comme si vous balayiez le sol de votre maison… ou râteler légèrement la terre avec les pointe des griffes du râteau. Je l’ai fait dernièrement avec succès sur un terrain d’environ 400 m2.

Procéder à un roulage pour finir. Ou avec le plat d’une pelle si votre terrain est petit

Dans quelques semaines vous devriez voir lever votre gazon comme des fins petits cheveux vert. Il conviendra alors de surveiller les attaques de limaces. Les mauvaises herbes vont aussi envahir votre pelouse.

Attendre que le gazon soit bien implanté, en général après la première tonte pour effectuer un traitement sélectif. Ceci fera l’objet d’un nouvel article.

J’espère que ce petit guide vous aura été utile. Si cela a été le cas, merci de me laisser un commentaire ou de liker cette page.

En vous remerciant par avance.

Michel

Si cette article vous a plu, voici un article complémentaire qui devrait vous être d’un grand secours:

Comment semer a la volée

 

 

 

 

 

19 commentaires à propos de “Les 5 Erreurs à Eviter Pour Réussir Votre Gazon.”

  1. Bonjour, Je croyais avoir tout fait comme il faut.
    1 -J’ai passé le motoculteur et retiré les pierres. 2- j’ai rajouté du terreau. 3- J’ai bien ratissé et roulé plusieurs fois le tout. 4- j’ai semé a la volée en 2 passes croisées. 5- j’ai reroulé le tout. 6- j’ai complètement oublié d’enfouir les graines. Je sais pas pourquoi, je me suis mis a arroser de suite. Je suis quand même un peu rassuré en ayant lu quelques commentaires de buses comme moi qui n’ont pas enfoui mais bon… Croyez vous que je devrais ratisser un petit coup et rerouler avant de reprendre l’arrosage (je n’ai arrosé que 2 fois jusqu’a maintenant)??? J’ai au moins respecté scrupuleusement votre 4ème erreur a éviter 😉
    Sinon, je laisse tel quel (la terre sera probablement trop humide pour le coup de râteau et de rouleau non?).

    Dans tous les cas votre article m’a été bien utile.
    Merci et bonne journée,
    S.C.

    • Bonjour, et merci pour votre retour.
      Ne vous en faites pas, vous avez fait l’essentiel. Votre gazon va lever sans problème. Le roulage après le semis et l’arrosage à cacher une grande partie des graines et les a fait adhérer à la terre. Vous savez, dans la nature, quand les graines tombent au sol d’elles même elles arrivent bien à germer malgré tout.

      Bien cordialement
      Michel

      • Bonjour, j’attendais que ça commence a pousser.
        Je suis a j+9 des semences et depuis 4 jours ça sort de terre… Miraculeux 🙂
        Il est dit qu’il faut repasser le rouleau quand les brins atteignent 5 cm pour favoriser de nouvelles racines. Est-ce que c’est le bon moment pour resemer ou il y à des trous?
        Aussi, combien de temps dois-je maintenir l’arrosage 2 fois par jour?
        Merci encore pour vos conseils et très bonne journée.
        S.C.

        • Bonjour Stéphane,
          déjà, maintenant que la semence levée, arrêter d’arroser. Trop arroser plombe la terre et est plus néfaste qu’autre chose. On arrose en général des le semis et ensuite la graine se bredouille.

          Dans les champs, quand on sème du ray-grass (qui est en majeure partie la graine pour le gazon) il n’y a d’arrosage que par la pluie et généralement tout se passe bien. Pour une pelouse, c’est vrai que c’est plus facile pour arroser que dans un champs de plusieurs hectares, mais il ne faut pas abuser non plus.

          Si vous avez des manques (trous) il y a au moins deux raisons. Soit vous n’avez pas étendu la semence régulièrement ou soit vous avez des limaces (favorisé par votre arrosage). Grattez avec un râteau aux endroits clairsemés, étendez vos graines, repassez un petit coup de râteau et rouler. Vous pouvez arroser une fois pour lier les graines à la terre et c’est tout. Vous pouvez poser (ou non) des petits tas d’anti-limaces ici et là.

          Je vous conseille de ne pas rouler car votre terre est déjà assez tasser comme ça avec les arrosages. Ne touchez plus à rien, laissez maintenant faire la nature.

          En espérant vous avoir aidé.
          Michel

  2. Bonjour, merci de votre retour. J’attendais que ça commence a lever. Je suis a J+7 des semis. J’arrose 2 a 3 fois par jour (pas trop sans faire de flaques) et depuis 3 jours des petits brins lèvent. Magique. J’ai bien pris note qu’il me faudra repasser le rouleau pour favoriser de nouvelles racines. Est-ce que ce serait le bon moment pour resemer ou il y a des trous (parce que des trous, y en a plus que ce qui pousse pour le moment)? Et aussi, pendant combien de temps je dois maintenir l’arrosage 2 fois par jour?

    Merci encore pour vos conseils et très bonne journée.
    S.C.

  3. Bonjour,

    Je refais mon gazon sur une surface de à peu près 50 mètres carrés.
    Je réalise maintenant que j’ai fait pas mal de petites ou grosse erreurs.

    – j’ai planter au mois de décembre.
    – je n’ai aplati la terre avant. Ni avant et ni après avoir semé. J’ai juste passer le râteau partout pour bien égaliser après avoir semé.

    Le gazon a quand même fini par pousser mais avec quelques trous par-ci et par-là. Aujourd’hui il fait 5 cm et les brun sont très fin.

    Mon problème est que la terre est encore très molle et mon pied s’enfonce encore d’un bon centimètre ou deux quand je marche dessus. Je n’avais pas re-marché dessus depuis décembre à aujourd’hui.

    Que puis-je faire pour rattraper le coup et enfin pouvoir commencer profiter de ma pelouse ?
    Peut-on par exemple passer le rouleau maintenant (dans ces conditions) sans abîmer la pelouse ?

    je vous remercie d’avance pour votre aide.

    • Bonjour Damien,
      A leur levée les bruns de gazon sont toujours très fins, c’est tout à fait normal, ils ressemblent à des cheveux.

      Autrement, ne vous inquiétez pas, si la levée de votre gazon est uniforme sans manque, il n’y a plus qu’à le laisser pousser.

      Quant à votre terre si elle est meuble c’est sans doute à cause des pluies de ces derniers jours. Quand la chaleur va venir et que votre gazon va taller et prendre de l’ampleur, vous pourrez marcher sur votre pelouse sans problème.

      Au début du printemps il serait judicieux d’apporter un peu d’engrais (si vous ne l’avez pas déjà fait) avec parcimonie. Votre pelouse en sera que plus belle. Vous pourrez aussi en profiter à ce moment là, quand votre terre portera, c’est à dire quand elle sera sèche (très important), un petit coup de rouleau.

      Voila, donc pour le moment, vous n’avez à rien à faire. Laisser la nature travailler pour vous.

      En espérant vous avoir aidé.
      Tenez moi au courant

      Michel

  4. Bonjour,
    Voila le compte rendu a quelques mois des semis.
    Ça a continué de pousser. J’ai tondu 2 ou trois fois et ça s’enracine bien. Il y a bien quelques trous ici et là mais ça ressemble a une pelouse.
    J’ai du compost, est-ce que c’est judicieux de l’étaler quand les beaux jours reviennent ou préconisez vous plutôt l’engrais en granulés (ou autres)?

    Merci encore et très bonne journée,
    Stéphane.

  5. Bonjour Michel (mgconseil),

    Je vous remercie de votre retour, ça me rassure beaucoup.

    Non je n’ai pas mis d’engrais, je vais donc le faire dès l’arrivée du printemps. Auriez-vous un engrais particulier à me conseiller ?

    En ce qui concerne la pousse de l’herbe, effectivement elle n’est pas uniforme mais rien de choquant. Par contre ce qui est embêtant c’est qu’il y a des endroits où ça n’a pas poussé du tout
    Pourriez-vous également me dire à quel moment il est préférable que je re-sème pour rattraper les endroit où il y a des trous ?

    Dans l’attente de vous lire, je vous souhaite une tres bonne fin de journée.

    Damien

    • Bonjour Damien,
      Au début du printemps, faite un apport d’engrais en granulés du type N.P.K 10-5-5 ( 10% d’azote – 5 % de potasse – 5 % d’acide phosphorique ) Environ 2 à 3 kg pour 50m2. Aller dans un magasin agricole du style terrera ou espace émeraude pour vous approvisionner et demander des conseils. Les prix sont en générale moins élevés qu’ailleurs.

      Pour reboucher les trous, faite également ça vers la fin du mois.

      Travaillez bien 🙂

      Michel

  6. Bonjour Michel,

    Je viens juste de réaliser ma pelouse et j’ai rencontré un petit problème de fourmis: elles on ramenés toutes les graines dans leurs fourmilières! Chaque jour en rentrant du boulot je voyais pleins de petits tas de graines un peu partout et les fourmis remplissaient tranquillement leur fourmilière avec…
    J’ai pourtant bien recouvert les graines de terre avant de tasser, mais pas suffisamment il faut croire…

    Bref, j’avais fait mon deuil de mon gazon pour cette année mais finalement il a poussé! Il faut croire qu’elles n’on Pas réussi à emporter toutes les graines…!

    Le seul problème c’est que mon gazon et tout « zébré » maintenant! C’est certainement le résultat de leur ramassage intensif sur les « routes » qu’elles empreintent…

    Comment je peux rattraper ça en sachant que ces rayures et ces taches sont assez nombreuses et font 10cm-15cm de large?

    Utiliser un mélange spécial reparation pour pelouses abîmées?

    En tout cas merci pour tout vos conseils!

    • Bonjour thierry et excusez moi pour le retard de la réponse.
      Si vous êtes envahie de fourmis il convient de les traiter car elles vont proliférées et s’installer partout dans votre terrain et dans votre potager si vous en avez un.
      Concernant vos feuilles zébrées avec des taches… surtout de 10 à 15 cm de large, ça me semble énorme ! Une photo s’impose pour vous dire mon avis.
      Les feuilles ne meurent pas ?
      Est ce une maladi ? La rouille par exemple, mais c’est un peu trop tot. Ou encore l’helminthosporiose qui provoque des taches brunes sur les feuilles qui jaunissent ensuite.

      Je vous conseille d’aller voir un spécialsite dans une coopérative agricole par exemple.
      Très cordialement
      Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.